THE BLACKSTARLINERS


Reconnus pour leur sens aigu du dance floor et de l'improvisation, le duo breton diffuse une énergie contagieuse et sait faire partager son univers musical.
Une grande place est laissée à la spontanéité, l’utilisation live des machines et des effets analogiques. Le dub des Blackstarliners est d’une efficacité redoutable, on rentre rapidement dans la danse, puis les genoux se lèvent tout seuls et les épaules balancent.
A noter que ces dub activistes sont aussi à l’origine des soirées « Dub Connection » : le célèbre rendez-vous Dub de l’Ouest où les plus grands noms du genre se sont produits depuis 2006.


Un groupe qui défend donc sa propre vision du dub : une approche énergique où le reggae doit toujours apparaître de façon subliminale : Dub is Reggae and Reggae is Dub !!


Presentation_Blackstarliners_new.pdf
Document Adobe Acrobat 238.5 KB

PRESSE

 

« Ma grosse surprise de la soirée fut du côté de The Blackstarliners : venus de Bretagne, ils nous ont offert un gros set stepper. Ayato aux machines, Sistanice à la voix et Younity aux percussions ! Ayato est un fou furieux qui remix dans tout les sens, pas très loin des Weeding Dub ou Zion Train, avec un peu plus de folie. Sistanice, en plus de bien chanter, a un vrai jeu de scène énergique qui entraîne les foules. A voir sur scène ! » Télérama Dub Festival Nizetch Dub Webzine (novembre 2009)  

Le groupe actuel, que l'on a pu voir durant l'hommage à Manutension au Glazart, est donc composé d'Ayato aux machines, de Sista Nice au chant et de Younity aux percus. Une formation orientée live qui a littéralement embrasé le Glazart durant cette soirée, répandant leurs basses rondes et puissantes avec force et conviction. Depuis 4 ans le groupe sillonne la France (principalement l'ouest) se produisant au coté de Zion Train, Iration Steppas, Disciples, Bush Chemists, Improvisators Dub, Kanka... Ce n'est rien de le dire mais le live c'est vraiment le truc, il faut absolument les voir sur scène (ou en sound) pour apprécier l'énergie qu'ils dégagent.

Le sens du dancefloor est toujours très poussé, obligeant presque l'auditeur a danser.

Si vous cherchez des sonorités différentes de ce que l'on entend depuis plusieurs années, passez votre chemin... Mais si vous faites partie des derniers massives toujours au top aux alentours de 6h du matin après avoir passé la nuit à skanker au pied d'un mur de scoop, servezvous, et surveillez les dates de concert de The BlackStarLiners ! » Chronique maxi « Roaring Lion »    

Nizetch Dub Webzine (février 2010)


« Le dub magistral de ce trio breton n’a pas grand chose à envier à ses maîtres anglais du son steppa, les Zion Train, Iration Steppas, Disciples et autre Jah Tubby’s avec qui le groupe a déjà partagé l’affiche. » Télérama (mai 2008)

 

« Nouveau venu sur la scène dub hexagonale, ce trio breton pourrait bien s’y trouver une place de choix avec son électro dub steppa d’inspiration anglaise. Difficile, en effet, de ne pas percevoir derrière ses basses profondes l’influence des maîtres Iration Steppas, Bush Chemists ou Vibronics. Une découverte enthousiasmante à suivre de très près. » Télérama (mai 2006)